Location meublée : Est-ce vraiment plus rentable ? - Investir en LMNP

Location meublée : Est-ce vraiment plus rentable ?

JB DELAME
Updated on

La question de la location meublée ou non se pose lorsque l’on réalise son 1er investissement locatif. Pour savoir comment choisir entre ces deux formules et identifier laquelle vous offrira la meilleure rentabilité, lisez la suite de cet article.

Quelle rentabilité pour votre investissement locatif ?

Dans un investissement locatif, on parle de rentabilité nette. C’est elle qui vous offrira la possibilité de réellement mesurer les performances de votre future acquisition.

En location meublée, vous allez devoir effectuer ce calcul en prenant en compte différents éléments :

  • Le montant de la taxe foncière
  • Les charges de copropriété
  • Les couts liés à la gestion du logement (sauf si vous gérez tout, tout seul)
  • les diverses assurances
  • et bien évidemment; le cout d’acquisition des meubles et équipements permettant d’accéder au régime LMNP.

Mais en plus de tout cela, il faut prendre en compte un autre élément important, le régime fiscal : Micro-BIC ou le régime réel.

location meublee - Investir en LMNP

Le régime Micro-BIC

Les loyers perçus chaque mois doivent être déclarés dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux de votre déclaration fiscale, lorsque vous avez opter pour le régime LMNP.

Le régime micro-BIC s’applique si vos revenus locatifs ne dépassent pas 32 600€ par an et vous offrent un abattement forfaitaire de 50% sur ces recettes.

Toutefois, dans le cas d’une location vide, vos loyers perçus sont considérés comme des revenus fonciers. S’ils ne dépassent pas les 15000€ par an, vous pouvez accéder au régime micro-foncier.

Le régime réel

Toujours dans le cadre d’un investissement LMNP, le régime réel offre de nombreux atouts.

Vous pouvez déduire des charges liées à des travaux, des investissements et ainsi créer un déficit que vous allez imputer aux loyers perçus, mais aussi déduire les amortissements.

En location nue, le régime réel permet de déduire des charges de copropriété, d’entretien, d’intérêts d’emprunt…sans toutefois dépasser les 10 700€ annuels.

Tableau comparatif

location meublée ou vide, comparaison régime réel et micro bic

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :