LMNP : Protégez-vous des loyers impayés (assurance GLI)

Si la location meublée non professionnelle offre de nombreux avantages, ce n’est pas une raison de ne pas se prémunir des loyers impayés. C’est tout l’intérêt de l’assurance GLI (garantie loyers impayés). De plus en plus demandée par les propriétaires-bailleurs, cette assurance offre de nombreuses garanties et permet d’être plus serein.

Nous allons vous expliquer tous les avantages de la GLI, comment la souscrire, quel est son prix et répondre à toutes vos questions à la fin de cet article.

Pourquoi souscrire une GLI dans le cadre d’un bien loué meublé ?

L’assurance GLI est tout simplement une garantie pour tout propriétaire-bailleur afin d’être assuré d’être payé. Elle permet tout d’abord d’être indemnisé si votre locataire cesse de vous payer. En effet, dans ce cas, c’est l’assurance chez qui vous aurez souscrit la garantie loyer impayé qui vous réglera les sommes dues. Il se chargera ensuite de récupérer son argent directement auprès du locataire.

Toutefois, la GLI ne se limite pas qu’à cette protection. En effet, comme toute assurance, il existe des paliers de garanties permettant de couvrir différents degrés de risques locatifs. On peut notamment citer la carence locative, la protection juridique ou encore les frais de dégradation / détérioration.

Il faut bien comprendre que la GLI est avant tout une sécurité pour le propriétaire. En effet, peu importe qui loue votre bien, vous ne pouvez jamais être assuré à 100% qu’il ne fera pas face à un imprévu et que ses règlements seront défaillants.

Bien qu’il existe d’autres façons de se faire payer en cas de problème, il est conseillé de recouvrir à la GLI plutôt qu’à la simple caution solidaire. De plus, les cotisations de l’assurance sont déductibles des revenus fonciers.

Avant de souscrire, vérifiez toutefois si la GLI n’est pas incluse dans votre assurance habitation multirisque ou bien votre assurance PNO. En effet, il n’est pas rare de voir cette assurance proposée sur certains types de contrat.

Comment choisir sa GLI ?

Dans le cadre d’une souscription de GLI auprès d’une compagnie d’assurance, vous devez veiller à vérifier certains détails de la proposition. En voici une liste non exhaustive :

  • L’assurance couvre-t-elle les logements meublés ? Certaines compagnies d’assurance proposent des contrats exclusivement pour les locations nues.
  • Quelles sont les conditions demandées à propos des locataires ? Dans certains contrats, il est demandé d’avoir des locataires exclusivement en CDI par exemple. Les locataires en situation précaire sont automatiquement exclus. Heureusement, les assureurs acceptent généralement les retraités, gérants d’entreprises, intérimaires…étudiants avec caution.
  • Quel est le plafond de la GLI ? Nous vous conseillons un plafond d’au minimum 50 000 €. En effet, pour les appartements de type studio ou T2 avec des loyers pas trop élevés, cela suffit pour vous indemniser même si la durée durant laquelle le locataire ne vous paie pas s’éternise un peu.
  • Quelle est la franchise ? Les assureurs ont souvent une franchise. Assurez-vous de choisir la plus basse du marché, tout en faisant l’équilibre avec le plafond et les garanties proposées.

Combien coute une assurance loyer impayé pour logement loué meublé ?

En moyenne, la GLI représente 2 à 4 % du montant annuel des loyers perçus. Son cout n’est pas anodin, mais elle offre un confort vis-à-vis des risques en jeu si jamais votre locataire cessait de payer ses loyers. Vous avez probablement un crédit en cours sur ce logement, financé en partie ou totalement grâce au loyer perçu. De plus, n’oubliez pas que les cotisations sont déductibles des revenus fonciers !

Que couvre la GLI ?

Comme vous l’aurez compris, l’assurance couvre les propriétaires bailleurs contre les défaillances de paiement des locataires. Il ne faut pas confondre la GLI avec une assurance habitation obligatoire par exemple. Par nature, la GLI ne vous couvre pas contre les dégâts sur votre matériel, les accidents etc.

Voici les 3 garanties que l’on retrouve sur un bon contrat GLI :

  • La GLI : La base du contrat qui vous couvre contre le défaut de paiement du loyer et des charges.
  • Une protection juridique : En cas de conflit, vous pouvez faire un recours amiable ou judiciaire en fonction de la situation. Vous serez accompagné gratuitement par un avocat grâce à cette protection. A savoir qu’elle peut être inclus dans votre contrat habitation ou via votre carte bancaire par exemple.
  • L’assurance de détérioration / Destruction : Elle vous offre une indemnisation afin de remettre en état votre logement après le départ du locataire. Pour cela, vous devrez accompagner votre demande part des écrits, des photos, des preuves. Pensez à réaliser un état des lieux d’entrée et de sortie très pointilleux.

Contrat individuel ou collectif ?

Dans le cadre d’un logement meublé en copropriété, vous avez peut-être plusieurs possibilités pour souscrire une assurance loyer impayé.

Souscrire un contrat collectif : Si votre bien est en gestion chez un professionnel, celui-ci vous proposera peut-être de souscrire à un contrat groupé. Vérifiez dans un 1er temps si vous n’avez pas déjà une GLI incluse dans votre assurance habitation ou PNO, ou si la compagnie d’assurance peut vous le proposer. Négociez le montant à ce moment là.

Souscrire un contrat individuel : Si vous louez votre bien LMNP par vos propres moyens, vous allez alors devoir comparer les offres du marché et vous tourner vers l’assurance la plus offrante selon les garanties souhaitées.

Quels documents doit-on demander au locataire pour une GLI ? .

D’une manière générale, la compagnie d’assurance va demander des justificatifs de solvabilité de votre locataire. Ces derniers seront différents s’il s’agit d’une salarié en CDI, d’un étudiant, d’un intermittent…

Voici quelques documents communs demandés :

  • Bulletins de salaire x 3
  • Dernier avis d’imposition
  • Contrat travail (si job récent)
  • Extrait KBIS (si gérant société)
  • Carte étudiante
  • Attestation APL
  • Dossiers de la caution

  • Comment savoir si je suis éligible à la GLI ?

    Pour être éligible à la GLI, votre locataire doit être considéré comme solvable. C’est-à-dire avoir un revenu mensuel 3 fois supérieur au montant du loyer, charges comprises.

  • Qu’est ce que la GLI pour un bien LMNP ?

    La GLI est une garantie de loyers impayés pour tout propriétaire bailleur d’un bien immobilier meublé (ou nu). Cette garantie lui permet un dédommagement en cas de défaillance de paiement du locataire.

  • Qui doit payer la GLI ?

    C’est au propriétaire bailleur de souscrire à une GLI. Elle est réglée mensuellement, au trimestre ou à l’année.

  • Quels documents sont nécessaires pour souscrire une GLI ?

    On vous demandera une copie du bail de location, votre attestation d’assurance habitation, un état des lieux d’entrée et les cartes d’identités de vous et de votre locataire.

  • Combien coute la GLI ?

    La GLI coute entre 9 et 15 € par mois. Selon l’assurance, elle représente entre 2 et 4 % du montant annuel du loyer, charges comprises.

2 réflexions au sujet de “LMNP : Protégez-vous des loyers impayés (assurance GLI)”

Laisser un commentaire