LMNP : Pourquoi l’assurance PNO est-elle obligatoire ?

Vous disposez d’un logement meublé en copropriété et vous ne l’occupez pas ? Qu’il soit occupé, libre, vacant, meublé, vide…vous devez souscrire une assurance PNO. Cette assurance obligatoire complète l’assurance multirisques habitation de votre locataire et vous couvre lorsque votre logement est innocupé.

Focus sur l’assurance PNO, son cout, son fonctionnement et son but.

Qu’est-ce que l’assurance propriétaire non occupant ?

Avant de parler de la PNO, il convient de définir ce qu’est un propriétaire non occupant. Aux yeux de la loi, cela signifie posséder un bien immobilier (personne physique ou morale) dans lequel on n’habite pas. Celui-ci peut être loué meuble ou vide, proposé à titre gratuit à un membre de sa famille par exemple ou bien tout simplement, rester vacant.

Au même titre que l’assurance habitation pour un locataire ou un propriétaire, la PNO doit être souscrite par la propriétaire du bien afin d’être couvert contre les sinistres qui peuvent arriver, lorsque le logement en question est au sein d’une copropriété.

La PNO permet entre autre d’offrir des garanties supplémentaires à l’assurance habitation de votre loctaire. C’est particulièrement utile lorsque l’assurance de votre locataire n’est pas à la hauteur de vos exigences mais également pour vous couvrir lorsque votre bien est vacant.

En effet, un sinistre peut avoir lieu lorsque vous n’avez pas de locataire, durant les périodes estivales par exemple pour un logement étudiant.

Comment choisir son assurance PNO ?

Tout comme une assurance habitation classique ou une assurance auto par exemple, la PNO se choisi en fonction de différents critères qui peuvent être interprétés différemment selon votre profil. D’une part, il faut veiller à bien lire les différentes exclusions du contrat et d’autre part, à ce qui est réellement pris en charge. Voici tous les éléments importants à vérifier lorsque vous comparez les différentes offres d’assurances PNO

  • Le plafond d’indemnisation
  • La franchise
  • La durée de vacances locative maximale autorisée
  • Les dommages de votre mobilier
  • La protection juridique en cas de litige judicitaire
  • La perte de loyer

Simulation gratuite

Votre étude personnalisée gratuite, en seulement 2 minutes

Que couvre l’assurance PNO ?

Dans son offre de base, l’assurance PNO couvre la garantie civile au minimum. Toutefois, il est conseillé d’y ajouter certaines options afin de vous offrir un meilleur confort en cas de problème :

  • La garantie recours des locataires
  • La garantie recours des voisins et des tiers
  • La garantie incendie
  • La garantie dégâts des eaux
  • La garantie catastrophes naturelles et évènements climatiques
  • La garantie vol & vandalisme
  • La garantie bris de verre

Quel est le prix moyen d’une assurance PNO ?

L’assurance PNO obligatoire pour les propriétaires non occupants en copropriété à un cout. Le tarif, comme toute assurance, dépendra du forfait que vous allez souscrire et du nombre de garanties souhaitées. Plus ces dernières seront nombreuses, plus votre assurance PNO sera élevée. Pourtant, le prix moyen constaté est compris entre 60 et 150 € par an seulement, ce qui en fait une des assurances les moins chères. Il existe des comparateurs en ligne pour dénicher les meilleures offres du moment selon votre profil.

Les assurances PNO avec les prix les plus accessibles sont chez les assureurs en ligne, puisqu’ils n’ont pas autant de charges que les assureurs qui disposent de bureaux pour recevoir les clients.

Dans quels cas l’assurance PNO est-elle obligatoire ?

Depuis la loi Azur de 2014, tous les propriétaires d’un logement en copropriété doivent souscrire à une PNO. Cela vaut si votre logement est occupé, vacant, meublé ou vide.

En complément de l’assurance habitation, elle aussi, obligatoire, l’assurance PNO peut se limiter à la responsabilité civile uniquement, mais nous vous conseillons de prendre une offre toutefois plus complète afin d’éviter les catastrophes.

En effet, la loi Azur ne prévoit pas de vous obliger, en tant que propriétaire bailleur, à assurer votre logement contre les dégâts des eaux, électriques, vol, casse… toutefois, c’est recommandé.

Cependant, pour un logement en mono propriété, seule l’assurance habitation est obligatoire.

Peut-on déduire l’assurance PNO de ses recette locatives ?

Oui, si le cout de l’assurance peut être un frein pour certain, il faut rappel que l’assurance PNO peut être déduite de vos bénéfices industriels et commerciaux en location meublée.

Simulation gratuite

Votre étude personnalisée gratuite, en seulement 2 minutes

Nous répondons à vos questions sur l’assurance PNO en LMP/LMP

  • L’assurance PNO est-elle obligatoire en LMNP ?

    Oui, l’assurance PNO est obligatoire à partir du moment où vous disposez d’un logement dans lequel vous n’habitez pas. Parfois, la copropriété ou le gestionnaire propose un contrat PNO pour toute la résidence.

  • Pourquoi dois-je souscrire à une assurance PNO ?

    L’assurance PNO vous couvre même quand votre logement est inoccupé et permet également de renforcer la couverture de l’assurance habitation.

  • Quelle est la définition d’un propriétaire non occupant ?

    Par définition, un propriétaire non occupant est une personne physique ou morale qui détient un bien immobilier qu’il n’occupe pas. Celui-ci peut être vide, meublé, loué, vacant, loué à titre gratuit…

2 réflexions au sujet de “LMNP : Pourquoi l’assurance PNO est-elle obligatoire ?”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :